Les billets d'Antoine Kaburahe

Lucide, souvent critique, parfois décalé ou amusé mais toujours informé.


Un remède au « bashing »

05/09/2018 Antoine Kaburahe Commentaires fermés sur Un remède au « bashing »

Avec les réseaux sociaux, le « bashing » est à la mode. En anglais, le verbe « bash » veut dire frapper, cogner. Le bashing, c’est se défouler, critiquer, insulter, colporter des rumeurs et mensonges sur quelqu’un, de préférence un personnage public.

Michel Kayoya

Les accusations portées ne sont pas argumentées, démontrées, aucune preuve n’est avancée dans le « bashing ». L’objectif n’est pas d’informer, mais d’humilier, blesser, briser, entacher la crédibilité. C’est la haine qui parle. La haine, cette «  colère des faibles. »

Qui s’adonnent au « bashing » ? En général, ce sont des individus faibles, sans envergure, sans grande personnalité, en quête de visibilité.

Des individus qui croient qu’il faut salir pour briller, briser pour croître, descendre les autres pour émerger.

Personnellement, quand je suis confronté au « bashing », j’ai un bon remède. Je vais puiser la sérénité dans quelques passages d’un excellent livre que je vous recommande chaudement : « Sur les traces de mon père » du poète et penseur burundais Michel Kayoya. Un manuel de sagesse et de survie, ce livre.

L’Abbé Kayoya reconnaît que la vie est une lutte et qu’il faut se battre. Il salue d’ailleurs et loue les « Nobles Bagabo armés de lances ». Mais pas seulement de lances. « Armés de lances et de vertus. »

L’humanisme, l’ Ubuntu, c’est un thème majeur qui traverse toute son œuvre. Michel Kayoya est très sévère :«  l’homme sans vertus est comme le vieux chien des pygmées puant comme un putois devant lequel on se voile la face. »

Pour lui, la lutte la plus dure « c’est la lutte contre soi-même » pour garder l’Ubuntu, les vertus humaines.

Ce n’est pas toujours facile et il prévient :

« L’homme qui répond à une injure par une injure se montre inférieur
Un homme qui se sait homme ne s’abaisse pas au niveau de qui l’injurie »

Michel Kayoya, à consommer sans modération, surtout les jours de « bashing »…

Antoine Kaburahe Retrouvez chaque jour un nouveau billet d'Antoine Kaburahe, journaliste-écrivain, éditeur et observateur averti du Burundi.

Voir tous les billets

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

La CVR recadrée?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur La CVR recadrée?

Etablissement de la vérité, de la réconciliation nationale, rétablissement de la dignité des victimes… Les attentes des Burundais envers la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) sont énormes. L’accomplissement de ces tâches exige beaucoup de moyens, de ressources humaines, de compétence, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

1 187 utilisateurs en ligne