Politique

« Pas d’idée de réconciliation avec le parti Sahwanya Frodebu »

12/03/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur « Pas d’idée de réconciliation avec le parti Sahwanya Frodebu »
« Pas d’idée de réconciliation avec le parti Sahwanya Frodebu »
Kefa Nibizi : « La réconciliation leur demandera beaucoup de changement que je peux qualifier de métamorphose.»

Le parti Sahwanya Frodebu Nyakuri écarte toute idée de réunification avec le parti Sahwanya Frodebu. « Les malentendus et les différends datent de très longtemps. Il y a beaucoup d’incohérences qui ne nous permettent pas de nous mettre ensemble. Le président du parti a dit qu’ils iront aux élections de 2020. Son vice et le porte-parole hésitent», observe Kefa Nibizi, président de Sahwanya Frodebu Nyakuri.

C’était lors d’une conférence de presse, ce lundi 11 mars, en réaction à la signature d’un engagement de réconciliation entre un groupe « de cadres de ce parti » de certaines provinces et Sahwanya Frodebu, samedi 9 mars.

Depuis son accession à la tête de ce parti en 2016, Kefa Nibizi souligne n’avoir  vu aucune initiative de réconciliation émanant de son camp ou de celui de leurs « amis du Frodebu ». « De tels genres d’initiatives ont existé en 2015, mais on a assisté à un mariage manqué, notre épouse qu’est le Frodebu n’étant pas venue».

Kefa Nibizi soutient que les personnes qui ont porté le chapeau de son parti pour solliciter l’adhésion au Sahwanya Frodebu ne sont que des « usurpateurs ». « Ce sont des membres exclus de notre formation politique auxquels s’ajoute ceux du mouvement politique CNARED qui, après démembrement de ce dernier et dans leur habituelle attitude de tâtonnement, ont choisi de se rallier au Sahwanya Frodebu ».

Il menace de traduire en justice quiconque utilisera frauduleusement l’appellation du Frodebu Nyakuri et ses emblèmes pour atteindre ses intérêts.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

L’honneur du Burundi vaut plus que 12, 95 euros

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’honneur du Burundi vaut plus que 12, 95 euros

Quand nous étions petits, on nous enseignait à respecter les couleurs nationales. On nous répétait tous les jours que le drapeau est symbole de notre indépendance nationale. Quand le drapeau national montait sur son mât, on s’arrêtait. Les hommes enlevaient (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 663 users online