Société

Ngagara : Trois journalistes maltraités par des policiers pendant l’exercice de leur travail

28/08/2018 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur Ngagara : Trois journalistes maltraités par des policiers pendant l’exercice de leur travail
Ngagara : Trois journalistes maltraités par des policiers pendant l’exercice de leur travail
Les trois journalistes persécutés proviennent de la Radio culture

Alain-Majesté Barenga, Bella Gloria Kimana, Alain Niyomucamanza, sont les trois journalistes de la radio locale “Radio Culture” malmenés ce lundi 27 août par les policiers dans la zone Ngagara de la commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura. Leur chauffeur, Armand Bigirumuremyi, l’a été également.

«Nous nous étions rendus sur place pour un reportage sur un litige autour de l’attribution d’une parcelle entre les résidents et l’administration du quartier 10 de cette zone», a rapporté Alain Majesté dès son retour de l’hôpital où il s’était dépêché pour bénéficier des soins.

D’après lui, à leur arrivée au terrain, les agents de police les ont entourés : «Malgré notre introduction, les agents de police n’ont pas voulu nous laisser travailler. Ils ont saisi notre matériel».

M. Barenga parle des coups leur infligé. «J’ai reçu trois coups de crosse de fusil dans le dos». Ainsi, la situation allait empirer : «Il fallait nous sauver la peau».

D’après Alain Niyomucamanza, les menaces n’ont pas cessé : «Ils nous ont même poursuivis tout en nous lançant des invectives». Pour lui, n’eût été la présence de la population locale, ils n’auraient pas pu s’échapper.

Les journalistes demandent à la police et à l’administration de leur faciliter dans l’exercice de leur travail. «Nous ne sommes pas leurs ennemis. Ils devraient nous protéger, nous et nos équipements, plutôt que de nous maltraiter».

Iwacu a contacté le porte-parole de la police pour plus de détails sur ce cas, en vain.
Selon l’indice mondial de la liberté de la presse de 2018, Reporters sans frontières classe le Burundi à la 159ème place sur 180 pays. RSF a indiqué que les journalistes ont du mal à travailler librement et sont souvent harcelés par les forces de sécurité.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

La CVR recadrée?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur La CVR recadrée?

Etablissement de la vérité, de la réconciliation nationale, rétablissement de la dignité des victimes… Les attentes des Burundais envers la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) sont énormes. L’accomplissement de ces tâches exige beaucoup de moyens, de ressources humaines, de compétence, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

789 utilisateurs en ligne