Politique

Kafando : «Le dialogue inclusif reste une condition pour la sortie définitive de la crise»

10/08/2018 Egide Nikiza Commentaires fermés sur Kafando : «Le dialogue inclusif reste une condition pour la sortie définitive de la crise»
Kafando : «Le dialogue inclusif reste une condition pour la sortie définitive de la crise»
«Les Nations unies restent fidèles au soutien qu’elles apportent à la sous-région pour le règlement définitif de la question»

Cet envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU au Burundi recommande au Conseil de sécurité des Nations unies d’appeler à la reprise du dialogue inclusif. C’était ce jeudi 9 août lors du briefing au même organe.

«Les Nations unies restent fidèles au soutien qu’elles apportent à la sous-région pour le règlement définitif de la question». M. Kafando témoigne tout de même d’une amélioration de la sécurité depuis la tenue du référendum : «Mises à part quelques contestations de l’opposition, la situation demeure calme».

Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies, abonde dans le même sens : «Face à l’absence d’un réel dialogue inclusif et à la fermeture de l’espace politique, les fractions les plus radicales de l’opposition sont tentées par une lutte armée». Ainsi, le risque de dégradation de la situation ne peut être exclu.

D’après Albert Shingiro, ambassadeur du Burundi auprès des Nations unies, ceux qui demandent à Bujumbura de promouvoir le dialogue défoncent une porte déjà ouverte.

Il rappelle que le Burundi dispose, au-delà du dialogue sous la houlette de la Communauté de l’Afrique de l’Est, d’un Forum permanent des partis politiques. «C’est dans ce cadre que tous les partis politiques se sont réunis au nord du Burundi le 3 août pour échanger à bâtons rompus sur les enjeux importants des élections de 2020».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

La CVR recadrée?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur La CVR recadrée?

Etablissement de la vérité, de la réconciliation nationale, rétablissement de la dignité des victimes… Les attentes des Burundais envers la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) sont énormes. L’accomplissement de ces tâches exige beaucoup de moyens, de ressources humaines, de compétence, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

555 utilisateurs en ligne