Politique

Dialogue inter-burundais : « Le prochain round risque de n’aboutir à rien »

07/09/2018 Chanelle Irabaruta Commentaires fermés sur Dialogue inter-burundais : « Le prochain round risque de n’aboutir à rien »
Dialogue inter-burundais : « Le prochain round risque de n’aboutir à rien »
Léonce Ngendakumana : « Il faut à tout prix un dialogue inclusif pour trouver la solution aux problèmes que traverse le pays. »

« Malgré la préparation, rien de nouveau sortira du prochain round», a déclaré Léonce Ngendakumana, vice-président du parti Frodebu. Propos tenus, jeudi 6 septembre, à la sortie de l’entretien des représentants des partis politiques de l’opposition interne avec Michel Kafando, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies. Ce diplomate burkinabè est à Bujumbura, depuis lundi 3 septembre, pour des consultations dans la perspective du prochain round du dialogue inter-burundais.

Léonce Ngendakumana indique qu’ils lui ont transmis un message pour le secrétaire général des Nations Unies. « Il doit savoir que les choses vont de mal en pis dans notre pays et convaincre le pouvoir de Bujumbura pour qu’il accepte un dialogue inclusif». Le processus du dialogue traîne les pieds, déplore-t-il, alors qu’il faut à tout prix un dialogue inclusif pour trouver des solutions aux problèmes que traverse le pays. « Vu le comportement du gouvernement burundais et celui de la facilitation qui n’arrivent pas à trouver la solution sur la question du Burundi, le prochain round risque de n’aboutir à rien ».

M.Ngendakumana précise également qu’ils lui ont fait part de leur insatisfaction quant à la façon dont la facilitation est menée. L’Accord d’Arusha doit rester la norme de référence dans la gestion du Burundi. « La nouvelle Constitution, la feuille de route, et la nouvelle équipe de la Ceni n’ont fait qu’enterrer l’accord d’Arusha et la démocratie ».

Kafando leur a assuré qu’il est au courant de la lenteur du dialogue et leur a promis de se concerter avec le facilitateur. Il va lui soumettre que le peuple burundais veut que l’Accord d’Arusha reste la pierre angulaire de la paix et de la démocratie au Burundi

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un marché si peu commun

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un marché si peu commun

Brouille diplomatique entre Bujumbura et Kampala ? Qu’est-ce qui se passe réellement à la frontière de Mutukura ? « Plusieurs Burundais arrêtés, maltraités et dépouillés de leurs biens à Mutukura, frontière ougando-tanzanienne. » Ce message circule depuis quelques jours sur (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 425 users online