Société

Buterere : un mort et une dizaine de blessés dans une attaque à la grenade

09/07/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Buterere : un mort et une dizaine de blessés dans une attaque à la grenade
Buterere : un mort et une dizaine de blessés dans une attaque à la grenade
Oscar Wild Niyonsaba une des victimes de l’attaque à la grenade.

Des inconnus ont lancé une grenade dans un groupe de gens du quartier II de la zone Buterere en commune Ntahangwa de la mairie de Bujumbura, faisant un mort, dans la nuit de ce mercredi 8 juillet. « Les enquêtes sont en cours », rassure l’administration.

C’était vers 19h30, racontent des sources sur place. La grenade a été lancée tout près du marché, sur le lieu communément appelé « Kw’Isamaririro ». Ces sources qui rapportent un bilan d’un mort et d’une dizaine de blessés disent ignorer les auteurs du crime, parlant  de « malfaiteurs inconnus ».

Oscar Wild Niyonsaba est l’une des victimes. Les éclats de la grenade l’ont touché sur son membre inférieur gauche. Ce 9 juillet vers 10h30, il venait de l’hôpital de Médecins sans Frontières où il avait été évacué avec d’autres blessés graves.

Selon lui, ils étaient tout près d’un kiosque qui vend des services de réparation des téléphones. « Nous avons entendu une explosion. On n’a pas su de quoi il s’agit.  Nous avons vu du sang couler sur le corps des gens. On a découvert qu’on était touché quand on se touchait, quand on remarquait le sang ou quand quelqu’un d’autre te le faisait  savoir », explique cet enseignant. « Ce n’était pas facile de reconnaitre ces malfaiteurs parce que les victimes semblaient avoir perdu connaissance. »

Un domestique rencontré sur les lieux raconte que l’explosion a retenti alors qu’il passait tout près du lieu où la grenade a fait des victimes. Il a d’abord fuit avant de revenir constater les dégâts.   « Nous avons vu  des gens rassembler des blessés avec des membres inférieurs  amputés, des membres supérieurs coupés, des blessés partout  sur le corps.» Il affirme avoir vu de ses propres yeux huit personnes gravement blessés.

La population de Buterere demande aux instances habiletés de renforcer la sécurité dans leurs quartiers et font savoir que généralement la sécurité était bonne à Buterere.

Ernest Nduwimana,  chef de zone Buterere,  soutient que malgré l’attaque, la cohabitation de ses administrés est bonne dans leur diversité. Il leur exhorte d’être  toujours vigilants. « L’affaire de la sécurité n’est pas l’apanage de l’administration et de la police.   C’est une affaire de tous. » Il  leur demande de renforcer les comités mixtes de sécurité et d’éviter des « ligalas ».  Cet administratif indique que la police est en train de faire ses enquêtes. «  Bientôt, elle nous dira ses aboutissements. »

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a annoncé aux hauts responsables du ministère la tolérance zéro à quiconque se rendra coupable de la corruption et de la criminalité, priorité du gouvernement. Il a aussitôt joint l’acte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 177 users online