Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de mercredi 8 août 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

08/08/2018 Edition : Sindihebura Desire Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de mercredi 8 août 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Le gouvernement vient de revoir à la hausse les prix de certains produits pétroliers. L’essence passe de 2 250 Fbu, à 2 400 Fbu, soit une augmentation de 150 Fbu. Le gasoil a connu une augmentation de 100 Fbu et passe de 2 250 à 2 350 Fbu. Seul le prix du pétrole n’a pas changé. Cette hausse survient après des pénuries répétitives du carburant, à travers le pays. Selon le ministre de l’Energie, il s’agit de se conformer aux tarifs mondiaux en hausse.

L’association burundaise des consommateurs Abuco déplore que cette mesure ait été prise sans consensus avec les consommateurs, Noel Nkurunziza, porte-parole de cette association recommande au gouvernement d’opter pour le choix de faire passer le carburant par la voie maritime, moins chère.

• Jean Baptiste Niyungeko, victime du trafic humain dénonce le relâchement de son ravisseur. C’est après avoir porté plainte contre ce dernier, un indien dénommé Joshua. Il indique également qu’il y a eu des rencontres entre le procureur général près la cour d’Appel de Bujumbura, Joshua et une autre personne victime de ce trafic. Ce qu’il qualifie d’injuste puisque le dossier était déjà devant la justice. Jean Baptiste Niyungeko demande à la justice de trancher tout en précisant qu’il est sous menace.

• Cinq ans après les Etats généraux de la justice à Gitega qui ont eu lieu du 5 au 9 août 2013, les recommandations qui appelaient notamment à l’augmentation des pouvoirs de la cour suprême et la mise en place de Haute cours de justice n’ont jamais été mises en place. L’ONG locale, Parole et Action pour le réveil et l’évolution des mentalités, Parcem regrette que les Burundais ne se soient jamais mis ensemble pour voir l’évolution de leur mise en application. Par ailleurs le rapport officiel des Etas généraux de la justice de Gitega n’a jamais été rendu publique indique Faustin Ndikumana, patron de la Parcem dans une conférence animée ce mercredi.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.