Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de jeudi 11 octobre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

11/10/2018 Edition : Christine Kamikazi Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de jeudi 11 octobre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Les échauffourées ont éclaté depuis 14 heures à la prison de Gitega, les détenus criaient et lançaient les pierres en dehors de la prison. Les boutiques et autres commerces ont été fermés aux alentours. La police est intervenue à coup de gaz lacrymogène et de tirs de sommation pour calmer les prisonniers survoltés. Les informations en provenance de cette maison carcérale indiquent que les détenus contestent la nouvelle mesure de leur donner l’huile pour la cuisson de leur repas. Les anciens prisonniers gestionnaires d’huile ont vu leurs effets personnels brulés. Le bilan des dégâts n’est pas encore connu.

• Accident mortel sur la route Bujumbura-Rumonge ce jeudi matin. 3 personnes sont mortes sur place et 10 autres ont été blessées. L’accident a eu lieu dans la localité de Gitaza. D’après des sources sur place, un véhicule de marque Fuso qui transportait des personnes et chargé de bananes a quitté la route pour tomber dans un ravin.

• L’association pour la mémoire et la protection contre des crimes internationaux, Amepeci Girubuntu soutient l’avis de reconduire le mandat de la commission vérité réconciliation CVR. L’Amepeci Girubuntu le déclare après que le parlement burundais ait demandé la prolongation du mandat de cette commission ce mercredi lorsqu’elle présentait son rapport. Aloys Batunwanayo président de l’Amepeci Girubuntu estime que la CVR avait beaucoup d’activités qu’elles ne pouvaient pas toutes réaliser pendant les 4 ans. Il indique aussi que la CVR ne devrait pas travailler seulement sur les crimes commis depuis l’indépendance du Burundi mais aussi ceux commis depuis 1871 lorsque les premiers blancs sont arrivés sur le territoire burundais pour coloniser le pays.

De sa part, l’organisation AC- Génocide Cirimoso qui lutte contre le génocide est également d’accord pour la reconduction du mandat de la CVR. Thérence Mushano vice-président de cette association demande qu’il y ait au sein de la CVR des experts de l’ONU pour aider à trouver la vérité sur les crimes qu’a connus le Burundi. A propos des crimes que la CVR devrait traiter, le vice-président de l’AC Génocide Cirimoso estime que si cette commission serait exigée de traiter les crimes qui datent de l’avant l’indépendance du Burundi, il faudra aussi qu’il traite sur les crimes commis jusqu’aujourd’hui au Burundi et non jusqu’en 2008 comme le précise la loi qui régit cette commission.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.