Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de Jeudi 01 novembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

01/11/2018 Edition : Sindihebura Desire Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de Jeudi 01 novembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

. Les réfugiés burundais du camp de Lusenda, territoire de Fizi du Sud-Kivu, en République démocratique du Congo se disent inquiets après les accusations de l’autorité du territoire de Fizi comme quoi ils étaient de mèche avec les groupes d’hommes armés qui ont traversé ce camp ce lundi. Un des réfugiés contacté indique que certains parmi eux suspectés se cachent. Ces Burundais demandent la protection du HCR ainsi que celle de la communauté internationale.

. Les catholiques burundais se sont joints aux autres du monde entier pour célébrer la Toussaint. Dans son homélie à la cathédrale Regina Mundi, l’abbé Felix Fupi a appelé les Burundais la sainteté qui passe par l’accomplissement de bonnes œuvres. Selon lui, la sainteté n’exclue pas la condition de l’homme de pécheur. Il a demandé aux chrétiens sur place d’avoir chacun un saint patron pour intercéder en sa faveur.

. Matthieu Mbarushimana, enseignant de l’Ecole fondamentale Bihanga, en commune et province Gitega a écopé de 20 ans de servitude pénale, d’une amende de 100 mille Fbu et de 10 millions de Fbu des dédommagements à la famille de la victime. Il est accusé d’avoir battu à mort avec préméditation son élève, Cédric Bigirimana. Cet enseignant a réfuté cette accusation. Il assure que son élève n’est pas décédé suite à la “punition” qu’il lui a infligé. Selon lui, même les examens médicaux n’ont pas pu le prouver. Cédric Bigirimana a succombé après avoir été hospitalisé. Il rappelle que son élève avait suivi les enseignements comme d’autres après la punition. Il s’est même présenté le lendemain à l’école. C’est ce jour-là que Cédric a demandé la permission de rentrer pour aller se faire soigner. Mattieu Mbarushimana a indiqué qu’il va interjeter appel.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.