Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 28 novembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

28/11/2018 Edition : Sindihebura Desire Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mercredi 28 novembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Ce mercredi, le conseil des ministres s’est réuni autour du président de la République du Burundi. Parmi les points à l’ordre du jour étudié figure la révision de la loi portant mission, composition, organisation et fonctionnement de la Commission Nationale Terres et autres Biens, CNTB. Le conseil s’est également penché sur la révision de la loi portant création, organisation, composition, fonctionnement et compétence de la Cour Spéciale des Terres et autres Biens.

• Le ministère de la Santé Publique estime que le nombre des personnes infectées du VIH /Sida a sensiblement diminué. Richard Manirakiza le directeur adjoint du Programme national de lutte contre le Sida, PNLS s’appuie sur les résultats d’une enquête menée l’année dernière. Le taux de séroprévalence au niveau national est de 0,9%.

C’est au moment où en 2007, ces chiffres étaient estimés à 3,7%. Toutefois, Richard Manirakiza indique qu’il y a encore un grand combat à mener pour lutter contre le Sida car, explique-t-il, cette maladie s’observe encore à un degré très élevé chez certaines catégories de la population.

Il précise que le nombre de ceux qui sont infectés est plus élevé en Mairie de Bujumbura qu’en d’autres provinces du pays avec un taux de 2,6%. Les femmes et les filles sont aussi les plus infectés que les hommes et les garçons.
Ce Directeur adjoint l’a déclaré lors d’un atelier médias organisé ce mercredi à la veille de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida. Une journée célébrée le 1er Décembre de chaque année.

• Selon les résultats d’une enquête menée en 2016 par la Banque de la République du Burundi, BRB, seuls 21% de la population burundaise font recours aux services bancaires. La restitution de ces résultats a eu lieu ce mercredi 28 novembre, lors d’un atelier d’échanges sur la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’inclusion financière mise en place en 2012.

Le Burundi compte 701 points de services dont plus de la moitié se situe en mairie de Bujumbura. La commune Mukaza occupe plus de 80%. Diane-Jocelyn Bizimana, secrétaire du comité national chargé de l’inclusion financière déplore, entre autres obstacles à l’implication de la population dans ces opérations, l’inégale répartition des points de services.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.