Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mardi 27 novembre

28/11/2018 Edition : Christine Kamikazi Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mardi 27 novembre

• Des habitants de la commune Giheta en province Gitega se lamentent qu’ils sont contraints de payer par force la contribution pour les élections de 2020. Ceux qui ne possèdent pas un reçu qui prouve le payement de cette contribution se voient refuser l’accès au marché communément appelé Nyarusange situé au chef-lieu de la commune. Ces derniers n’ont même pas le droit de voir un médecin dans cette commune.

Le chef de colline Ruhanza une des collines de cette commune affirme que c’est l’administrateur de la commune Alexis Manirakiza qui a donné cet ordre après avoir constaté que sa commune est parmi les dernières dont la population n’a pas contribué un montant satisfaisant.

• Le gouverneur de la province Kirundi s’inquiète pour les abandons scolaires dans sa province. Alain Tribert Mutabazi affirme que les chiffres ont augmenté. Il précise que 1600 élèves ont quitté le banc de l’école au cours de l’année scolaire 2016-2017 tandis que ceux qui ont abandonné l’école étaient à 1400 pour l’an scolaire 2017-2018.
Cependant, cette autorité provinciale se réjouit que les abandons dus aux grossesses dans le milieu scolaire aient sensiblement diminué. Le gouverneur Mutabazi l’a déclaré lors des cérémonies au niveau nationales de la célébration de 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre. Ces cérémonies ont eu lieu à Kirundo ce mardi. D’après le gouverneur de la province Kirundo, des mesures ont été prises dans sa province pour lutter contre ces violences.

Parmi ces mesures, il cite notamment la sensibilisation légaliser les mariages pour les unions libres. Alain Tribert Mutabazi parle de 26milles unions libres qui ont été légalisés.
Lors de ces cérémonies, le ministre chargé des droits de l’homme a affirmé que les chiffres en rapport avec les violences basés sur le genre ont diminué. Le ministre Martin Nivyabandi indique que la preuve en est que actuellement des femmes victimes se confie suffisamment aux centres de développement familiale et communautaires.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.