Sports

Athlétisme/Asaba 2018 : Les athlètes burundais pas si au bon point que cela

02/08/2018 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Athlétisme/Asaba 2018 : Les athlètes burundais pas si au bon point que cela
Athlétisme/Asaba 2018 : Les athlètes burundais pas si au bon point que cela
Francine extenuée, à son arrivée à l’aéroport d’Asaba

Pour ces 21 èmes championnats d’Afrique, c’est une entrée en matière au goût amer que s’apprête à vivre la délégation burundaise ce jeudi 2 août. La bande de Francine Niyonsaba et Antoine Gakeme affirme avoir rejoint cette capitale de l’Etat du Delta (Nigéria) sans frais de mission, ni de survêtement frappé du nom du pays qu’ils représentent.

Un désagrément, qui n’a pas plu à la vice-championne du monde sur 800m à son arrivée hier. Via son compte twitter, Francine Niyonsaba n’a pas mâché ses mots. «Sans uniforme, ni frais de mission. La délégation burundaise en mauvaise situation à Asaba». Avant toutefois de rassurer : « Nous sommes prêts à défendre les couleurs du pays».

Des propos que corroborent Aloys Nizigama, manager national. « Ce n’est qu’à quelques jours du départ que le ministère en charge des sports nous avait signifié qu’il n’est pas en mesure de financer notre voyage».

Au risque d’être sanctionnée par l’IAAF (la fédération internationale), indique-t-il, la fédération burundaise d’athlétisme(FAB) s’est débrouillée avec ses moyens de bords. « A cet instant, l’urgence était d’acheter les billets d’avions, dans une certaine mesure quelques accessoires pour le voyage ».
Pour lui, le manque de moyens ne devrait pas être toujours l’alibi. « Parce que le calendrier des compétitions est connu au début de chaque année ».

Les athlètes burundais attendus sur piste sont : Francine Niyonsaba, Antoine Gakeme, Prosper Niyonkuru, Violette Ndayikengurukiye sur le 800m et Rodrigue Kwizera sur le 5.000m.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un marché si peu commun

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un marché si peu commun

Brouille diplomatique entre Bujumbura et Kampala ? Qu’est-ce qui se passe réellement à la frontière de Mutukura ? « Plusieurs Burundais arrêtés, maltraités et dépouillés de leurs biens à Mutukura, frontière ougando-tanzanienne. » Ce message circule depuis quelques jours sur (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 697 users online